Négocier le salaire, comment procéder ?

Enfin le jour de l’entretien est venu mais vous vous êtes bien préparé aux éventuelles questions que le recruteur vous posera. Vous avez bien compris qu’il faut rester le plus naturel possible, aussi bien dans votre façon de marcher que de parler et de vous asseoir, vos gestes et votre posture. Mais vous avez saisi aussi l’importance d’être courtois et respectueux, tout cela pour faire bonne impression et dans le but de décrocher le job. Maintenant, savez-vous comment négocier votre salaire ?

La question du salaire

Vous pourriez avoir envie d’aborder la question du salaire au terme de l’entretien proprement dit, une fois que le recruteur vous confirme que vous avez le boulot. Mais est-ce le bon moment ? En fait, si le recruteur ou l’employeur n’évoque pas les prétentions salariales à ce moment-là, n’en faites rien vous-même. S’il n’en parle pas, cela veut dire que ce sera un sujet pour la prochaine fois. De toutes manières, vous devez avoir une idée approximative du salaire pour le poste visé, si ce n’est pas le cas, renseignez-vous. Décidez du salaire minimum que vous accepteriez mais aussi du salaire maximal auquel vous voulez prétendre.

Sur quelles bases négocier le salaire ?

Pour toute négociation de salaire, il faut se baser sur des faits concrets, autrement dit vos réelles compétences pour le poste, ainsi que les salaires proposés pour le même poste ailleurs. Cela nécessite des recherches de votre part pour connaître les salaires du marché et aussi ceux de l’entreprise. Chez vous, préparez des arguments pour défendre le salaire que vous proposez. Dans tous les cas, basez-vous uniquement sur des éléments factuels pour justifier le montant du salaire que vous souhaitez. Mais dans votre intérêt, restez ouvert à toute proposition, par exemple un salaire moindre mais accompagné d’avantages en nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *